Arêtier

Cette définition de Arêtier est classée dans la thématique Couverture.

Sommaire

Définition

Dans le domaine de la couverture, un arêtier peut désigner :

  • la ligne en saillie de l’angle entre les deux versants d'une toiture ;
  • l’ouvrage d’étanchéité placé à cet endroit.

Dans le cas d'une couverture en ardoise, l’arêtier peut prendre plusieurs formes :

  • l’arêtier fermé : les ardoises sont taillées pour se rejoindre symétriquement sur la ligne d’arêtier ;
  • l’arêtier à rang de doublage : la saillie est bordée, sur l’une des rives, d’un rang d’ardoises qui vient recouvrir les dernières ardoises (arêtier bardeli ou lignolet);
  • l’arêtier à bande de recouvrement : le bord des arêtières est couvert, cette fois, par une bande métallique qui assure l’étanchéité ; l'arêtier peut être réalisé en zinc, en cuivre ou encore en acier galvanisé à l'aide de bandes d'arêtier façonnés sur place ou disponibles dans le commerce auprès des fabricants.

Le traitement des arêtiers fermés d'une toiture en ardoises peut se réaliser à l'aide d'une ou plusieurs ardoises d'approche et contre-approche ainsi que d'une arêtière. Il existe ainsi un arêtier à noquets, à 2 ardoises biaises, à 3 ardoises biaises, à 4 ardoises biaises ou encore un arêtier à la belge comportant des ardoises arêtières (de rive) taillées en biais.

Dans le cas d’une couverture en tuiles (terre cuite ou béton), l’arêtier est le plus souvent constitué d’une ligne de tuiles arêtières (similaires aux tuiles faîtières), clouées ou scellées au mortier. Ces tuiles d'arêtier peuvent être coniques ou angulaires. A l'extrémité de l'arêtier il est possible de poser une tuile appelée about d'arêtier. La pose peut se faire à sec (fixation au clou) ou au mortier, avec ou sans closoir de ventilation. Il arrive qu’il n’y ait, en guise d'arêtier, qu’un joint de mortier ou de ciment entre les deux pans de toiture.

L'arêtier est ainsi une manière abrégée de désigner une « tuile d’arêtier ». Dans ce sens, les arêtières sont ces tuiles qui recouvrent l’angle en saillie entre deux versants de toiture. Il en existe de plusieurs formes aux noms imagés : arêtier cornier, arêtier bonnet-de-grand-mère, arêtier oreille-de-cochon, arêtier à cornes … Un arêtier peut également être gironné.

Les arêtiers des toitures en bac acier, en zinc ou en cuivre se traitent en fonction des recommandations de mise en oeuvre de chaque fabricant et des DTU correspondants.

Dans le domaine de la charpente, un arêtier est une pièce de bois oblique qui dessine l’arête entre deux versants adjacents de toiture et formant un angle saillant. Un arêtier comporte un angle supérieur ouvert pour correspondre aux pentes des versants concernés. On dit que cet angle est « démaigri », d’un ancien verbe qui signifie désépaissir. Un arêtier peut être dévoyé (dévoiement) ou encore délardé (délardement).

Il ne faut pas confondre l'arêtier avec la noue qui désigne l'angle rentrant entre deux pans de toiture.

  • DTU 40.11 à 40.25 Couverture

Etymologie : Arêtier vient du mot arête, d’origine latine : « arista » signifiait en latin classique « barbe d’épi ».

Pour obtenir rapidement des offres de plusieurs couvreurs, charpentiers ou fournisseurs près de chez vous, avec ou sans pose, cliquez ici (gratuit).

Si vous êtes un couvreur, un charpentier ou une entreprise du bâtiment, vous pouvez trouver des nouveaux chantiers dans votre secteur en vous inscrivant sur cette page.

Schéma technique

Schéma technique d'un arêtier de charpente.

Les prix du marché (neuf ou rénovation)

Demande de devis en ligne.

Photos

Arêtier d'une toiture en tuiles.

Arêtier d'une toiture à 4 pans (pavillon) en tuiles terre cuite, constitué de tuiles arêtières coniques scellées au mortier ciment avec embarrure.

Arêtier d'une toiture en cuivre à joint debout.

Arêtier d'une toiture en cuivre à joint debout.

Arêtier fermé d'une toiture en ardoises.

Arêtier fermé d'une toiture en ardoises naturelles traité avec une seule ardoise biaise.

Arêtier d'une toiture en tuiles vernissées.

Arêtier d'une toiture en tuiles vernissées de terre cuite (tuiles écailles). Arêtières coniques posées au mortier de scellement.

Arêtier d'un brisis d'une toiture à la Mansart.

Arêtier angulaire en tuiles béton d'un brisis d'une toiture à la Mansart.

Arêtier d'une tourelle en tuiles.

Arêtier d'une tourelle à pans en tuiles de terre cuite écaille. Pose au clou avec joint d'étanchéité. On notera la présence de crochets pour échelle de couvreur.

Vidéo

Dans cette vidéo d'une durée d'un peu plus de sept minutes, on nous présente les différents types d'arêtiers qu'il est possible de mettre en oeuvre sur une couverture en ardoises, en fonction de l'angle d'inclinaison de la rive.

Dans cette seconde vidéo d'une durée d'un peu plus de quatre minutes, on découvre le tracé du dévoiement et du délardement d'un arêtier (charpente).

Pose et ressources techniques

Retrouvez ci-dessous des documents techniques et guides de pose concernant les arêtiers.

Avis et commentaires

Poser une question, ajouter une information, un avis ...

Quelle est la cinquième lettre du mot uijmsa ?