Charpente alsacienne

Cette définition de Charpente alsacienne est classée dans la thématique Charpente.

Sommaire

Définition

La charpente alsacienne n’est que l’un des éléments de l’ossature entièrement en bois des maisons typiques de l’Alsace. Ces bâtiments à l’architecture traditionnelle appartiennent à la famille des maisons à pans de bois ou à colombages. Leur structure est constituée de poutres et pièces de bois assemblées de manière à supporter l’ensemble de l’habitation, les creux étant ensuite comblés par des languettes de bois, du torchis, du mortier …

Les structures à pan de bois sont constituées des éléments suivants :

  • décharge
  • boutisse
  • lice
  • colombe
  • sablière d'encorbellement, de seuil, de chambrée
  • solive
  • console
  • poteau
  • potelet d'allège
  • solin
  • tournisse
  • gousset
  • aisselier

De nombreuses décorations peuvent venir agrémenter la structure :

  • arbre de vie
  • croix de Saint-André
  • Mann (primitif, demi-Mann, à têtes de coqs, d'angle ...)
  • disque ou roue solaire
  • croix diverses
  • monogrammes religieux (JHS, JMJ, CMB ... )
  • motifs cosmiques, animaux ou végétaux
  • crête de coq
  • chaise curule

La charpente alsacienne, en châtaignier ou en chêne, est habituellement constituée d'une toiture à deux pans avec une pente assez forte : entre 40 et 60 degrés, à cause du climat régional qui est de type semi-continental ; de fortes chutes de neige jusqu'en plaine ne sont pas rares l'hiver, en Alsace.

Pour éviter que l’eau de pluie n’abîme les poutres en dessous, la pente est souvent terminée par un coyau, partie basse du versant dont la pente est moins accentuée. Il arrivait souvent que les chevrons soient attachés ensemble à leur sommet, sans panne faîtière. La plupart du temps, les assemblages sont de type tenon et mortaise, sans vis, pour assurer une certaine souplesse à l’ensemble. Depuis le XVIIe siècle, il arrive que l’on coupe l’extrémité du faîtage, côté pignon, pour former un petit triangle de toiture parallèle au mur pignon. De taille réduite au début, on l’appelle « petite croupe » ou wàlm. Dans certaines régions d’Alsace, pendant un temps ce petit pan de toiture grandit jusqu’à une douzaine de rangées de tuiles et s’appelle alors demi-croupe (hàlb wàlm) ou croupe alsacienne.

Côté ouvertures, autrefois on en trouvait surtout en ville où, la place manquant, on exploitait au maximum tout l’espace de la maison, combles comprises. On trouve des lucarnes rampantes ou pendantes qui courent sur toute la longueur du versant. Dans certains cas, elles servaient à ventiler d'énormes greniers à grains comme à Strasbourg.

DTU 31.1 Charpentes et escaliers en bois.

En savoir plus : les charpentes alsaciennes sont traditionnellement couvertes de tuiles dites « en queue de castor » ou tuiles Bieberschwanz : ce sont des tuiles plates dont la partie inférieure est coupée en arc de cercle, et qui sont disposées en écailles. Autrefois, les maisons alsaciennes étaient conçues pour être démontables et remontées ailleurs. Sur le plan fiscal, la maison d'habitation était considérée en Alsace comme un bien meuble (et non comme un immeuble ou un bien immobilier).

Pour obtenir rapidement des offres de plusieurs couvreurs, charpentiers ou fournisseurs près de chez vous, avec ou sans pose, cliquez ici (gratuit).

Si vous êtes un couvreur, un charpentier ou une entreprise du bâtiment, vous pouvez trouver des nouveaux chantiers dans votre secteur en vous inscrivant sur cette page.

Schéma technique

Schéma technique d'une charpente alsacienne à colombages.

Les prix du marché (neuf ou rénovation)

Demande de devis en ligne.

Photos

Ossature colombages et charpente alsacienne.

Structure à colombages et ossature de charpente alsacienne avec coyau et croupe en pignon. Couverture en tuiles plates terre cuite.

Chantier de construction rénovation de maison alsacienne.

Chantier de rénovation et reconstruction d'une maison alsacienne à colombages.

Charpente alsacienne traditionnelle sans panne faîtière.

On notera la technique du coyau et la charpente sans panne faîtière (assemblage des chevrons en faîtage).

Toiture d'Alsace traditionnelle à croupe et à coyau.

Toiture et structure traditionnelles d'Alsace, à croupe et à coyau.

Vidéo

Dans cette vidéo d'une durée de six minutes et quarante-sept secondes, on assiste à la présentation d'une maison alsacienne dont la structure à colombages et la charpente traditionnelle en bois ont été entièrement démontées puis reconstruites et rénovées à un autre emplacement. Un bon compromis entre modernisation et préservation du patrimoine et des matériaux anciens.

Pose et ressources techniques

Retrouvez ci-dessous des dossiers historiques et techniques en rapport avec la charpente alsacienne.

Avis et commentaires

Poser une question, ajouter une information, un avis ...

Quelle est la troisième lettre du mot zsngj ?