Closoir

Cette définition de Closoir est classée dans la thématique Etanchéité.

Sommaire

Définition

Un closoir est un élément de couverture qui fait partie du dispositif assurant l'étanchéité de la toiture et une bonne ventilation sous les tuiles, les plaques métalliques de type bac acier, les tôles ondulées de couverture, ou tout autre type de toiture.

Cette ventilation doit créer un courant ascendant qui part du bas de la toiture et remonte jusqu’au sommet, évacuant au passage l’humidité dans la lame d'air, tout en assurant une parfaite étanchéité aux eaux pluviales et à la neige. Le closoir, lorsqu'il est ventilé, constitue cette sortie d’air en haut de la toiture. On parle de lame d'air ventilée à l'égout et au faîtage.

On pose un closoir au faîtage de la toiture, sous les tuiles faîtières, mais aussi de la même façon sur les arêtiers, les noues ou les rives. La pose peut se faire à sec ou au mortier. Il existe plusieurs sortes de closoirs :

  • Les closoirs rigides : en polyéthylène, en PVC, en zinc ou en cuivre par exemple. Leurs côtés sont découpés pour épouser la forme des tuiles et couper le passage aux petits animaux, à l’eau, à la neige… Leur face supérieure est perforée lorsqu'ils sont ventilés.
  • Les closoirs souples : vendus en rouleaux, en matériaux tels que polyéthylène et aluminium, ils comportent une partie supérieure perforée, à clouer ou agrafer régulièrement, et deux bavettes plissées ou crantées latérales qu’il faut maroufler pour qu’elles se collent correctement aux éléments de couverture. Il existe également des closoirs souples en mousse ou en plomb, ainsi que des modèles mixtes galva / plomb. Il existe des closoirs souples dits universels, vendus en rouleaux de 5 m x 0,3 m.
  • Les closoirs à peigne : vendus en rouleaux ou en bandes, ils ne ressemblent pas aux closoirs précédents. On les appelle aussi closoirs d’égout, d'aval ou de bas de pente. En forme de peigne, ils comportent une bande qui se fixe (par clous ou agrafes) sur le liteau, sous les tuiles les plus basses (doublis ou batellement), et des dents verticales souples à orienter vers l’aval. Ces dents s’adaptent à la forme des creux sous les tuiles et empêchent les oiseaux d’entrer sous le toit, tout en maintenant une bonne ventilation. Ils prennent parfois le nom de closoir anti-moineaux ou anti-rongeurs.

DTU série 40.2 (couverture).

Etymologie : closoir vient du verbe « clore », issu du latin « claudere ».

Le prix d'un closoir souple ou rigide, ventilé ou non ventilé, avec ou sans pose, peut s'estimer facilement ci-dessous.

Pour consulter les prix du marché pour différents types de closoirs, cliquez ici.

Si vous êtes un couvreur, un charpentier ou une entreprise du bâtiment, vous pouvez trouver des nouveaux chantiers dans votre secteur en vous inscrivant sur cette page.

Schéma technique

Schéma technique d'un closoir ventilé.

Les prix du marché (neuf ou rénovation)

Demande de devis en ligne.

Photos

Closoir d'arêtier sur toiture en tuiles plates de type écaille.

Closoir d'arêtier sur une toiture en tuiles plates de terre cuite de type tuile écaille. On notera la présence d'arrêts de neige de type bec à neige.

Closoir bitumé thermocollant sur toiture en tuiles béton.

Closoir bitumé thermocollant non ventilé sur une couverture en tuiles béton. Pose au chalumeau sur faîtage à sec.

Vidéo

Dans cette vidéo d'une durée de quatre minutes et quarante-deux secondes, on découvre comment poser un closoir ventilé au niveau du faîtage d'une toiture en tuiles. Il s'agit ici d'un closoir en rouleau cloué sur la panne faîtière puis marouflé sur la dernière rangée de tuiles.

Pose et ressources techniques

Retrouvez ci-dessous fiches techniques et guides de pose de closoirs souples ou rigides.

Avis et commentaires

Poser une question, ajouter une information, un avis ...

Quelle est la troisième lettre du mot bwdr ?