Gouttière de Laval ou lavalloise

Cette définition de Gouttière de Laval ou lavalloise est classée dans la thématique Gouttière.

Sommaire

Définition

La gouttière de Laval ou lavalloise est une variante de la gouttière nantaise. Toutes deux font partie du groupe des gouttières rampantes, qui sont posées au bas du versant plutôt que suspendues sous son rebord comme les gouttières pendantes. Leur section forme un angle aigu dans le cas de la gouttière nantaise (70°), mais dans le cas de la gouttière lavalloise, l’angle atteint 90°. Ces gouttières sont fixées sur les chevrons au bas de la pente, ou bien sur la bande de doublis assurant l’étanchéité sous le premier rang d’éléments de couverture. La pente du toit doit être assez importante pour que le rebord de la gouttière côté toit se retrouve plus haut que le rebord extérieur.

  • DTU 40.5 Travaux d’évacuation des eaux pluviales
  • Normes françaises : NFP 36-402
  • Etymologie : Gouttière est un dérivé du mot « goutte », issu du latin « gutta »
  • Matériaux : généralement en zinc, la gouttière de Laval peut se trouver en cuivre ou en aluminium

En savoir plus : les gouttières nantaises et de Laval sont esthétiques car peu visibles. Cependant, elles sont plus chères que les gouttières semi-rondes, et leur capacité d’évacuation est moindre du fait de leur forme. Elles sont donc à éviter sous les climats très humides.

Pour obtenir rapidement des offres de plusieurs couvreurs ou fournisseurs près de chez vous, avec ou sans pose, cliquez ici (gratuit).

Si vous êtes un couvreur, un charpentier ou une entreprise du bâtiment, vous pouvez trouver des nouveaux chantiers dans votre secteur en vous inscrivant sur cette page.

Schéma technique

Schéma technique d'une gouttière de Laval.

Les prix du marché (neuf ou rénovation)

Demande de devis en ligne.

Pose et ressources techniques

Retrouvez ci-dessous des catalogues d'accessoires, dossiers techniques et guides de pose abordant les gouttières de Laval.

Avis et commentaires

Poser une question, ajouter une information, un avis ...

Quelle est la troisième lettre du mot oaac ?